Audirvana sert-il vraiment à quelque chose?

Celà fait 10 ans que je tourne et retourne tout ce qui se fait autour du Streaming Audio… jusqu’à réaliser que le meilleur (que j’ai enfin découvert) est le plus simple : supprimer l’intervention et donc la présence de l’ordinateur… donc arrêter avec Audirvana et moult autres applications partant d’un ordi.

La meilleure solution est un streamer gapless relié directement au Web et une application sur smartphone ne faisant que donner des ordres au streamer et ne jouant naturellement aucun rôle dans la production du son ce qui est généralement le cas. Aucune pollution électrique de l’ordinateur et rien à “contourner” : pas de windows, pas de Ios ! Pas de programme pour faire du “direct” ce qui est quand même une absurdité : besoin de quelque chose (un programme) pour essayer d’être le plus en ligne droite ! Pas de drive Asio, pas de Wasapi, pas d’indication de fréquences farfelues, pas d’incohérences “logicielles”, pas de problématiques DLNA ou Upnp, pas de Bubble ou autres, PAS DE CONNEXION USB et tout le reste… enfin le bonheur B O N H E U R !

Le seul à avoir tout compris est (était) Spotify hélas en ogg vorbis 320Ko (avatar de MP3), avec son Spotify Connect (pas besoin d’ordi et gapless). Le seul service de streaming qui fonctionne vraiment bien (techniquement). Leur arrivée dans la qualité CD et j’espère en HiRes risque de faire mal aux concurrents Qobuz et Tidal. D’ailleurs Tidal est en train de se dépêcher de développer une “solution” connect à la Spotify mais les marques traînent la patte.

Quant aux marques d’HIFI, c’est la honte absolue de puis 10 ans : elles m’ont coûté (et pas qu’à moi) beaucoup de temps et de souffrances avec des applis toutes plus ineptes les unes que les autres.
Audirvana a donc pallié les dysfonctionnements des applis déficientes des marques de HIFI et les applis déficientes pour ordinateurs de Qobuz et Tidal. Merci à Audirvana… mais c’est pas encore ça quand on voit les soucis des uns et des autres sur le blog.

Jusqu’à récemment quand une marque HIFI (Moon) a pris le taureau par les cornes et a modifié son appli pour la rendre… comment dire… normale, c’est à dire tout ce que j’attendais depuis des lustres : fluide, rapide, gapless, transparente avec le module de streaming MIND 2. La RENAISSANCE : adieu ordinateurs, programmes, bricolages et surtout souffrances : bienvenue à la sérénité et à la musique.

Au passage, je dois reconnaître la qualité incontestable de Tidal et des MQA et la supériorité flagrante sur Qobuz (il y a pas photo). Avec un système très “analogique” derrière, c’est une révélation (j’en jetterai presque mes SACD). Mais peu importe, au-delà du conflit Tidal Qobuz, ce qui est le plus important c’est la suppression des appareils et applications parasites (ordinateurs et Audirvana ou autres) qui est un vrai progrès, une véritable rupture (disruption). Enfin atteinte cette quête du “fil droit”, du plus court ! Qui a toujours été le graal en HiFi. Désormais c’est le “connect droit” : la connexion la plus courte entre le flux qui vient d’internet et le DAC qu’il faut toujours privilégier !

Maintenant, il faut que toutes les marques de HIFI (plus abordable que Moon, j’en conviens) s’y mettent à développer de vraies applications “direct connect” et que les services de streaming eux-mêmes suivent le modèle de Spotify (lequel je répète, quand il va passer à la qualité CD et peut-être plus, va faire très mal… ou beaucoup de bien en démocratisant et simplifiant l’accès à la qualité).
Je répète : Merci à Audirvana d’avoir pallié pendant quelques années les manques. Mais maintenant, je crois que nous avons changé de période et il faut s’affranchir des ordinateurs et logiciels qui nous ont trop tenus en laisse.

2 Likes

Reste juste à vérifier si le streaming donne bien en qualité ce qu’il dise donner… :slight_smile:
Tu es sur que le 24/192 que tu streams, se rend bien à 24/192 dans ton DAC…

Moi j’aime bien avoir ma musique et pas compter sur quelqu’un pour me permettre d’écouter ce que je veux…

Oui, le DAC affiche exactement la bonne fréquence comme celle sur l’application et change bien entre 44,1 88,2 pour certains enregistrements, 96 le plus courant et 192. J’ai vérifié en plus sur Audirvana la fréquence qui correspond bien à celle du disque, j’ai vérifié chez le concurrent Qobuz et la fréquence correspond bien. Donc pas de soucis… et puis il y a tout simplement la qualité du son (pas pour tous les enregistrements naturellement car il y a pas mal de “faux” HiRes.

Bonjour PAPACBE,

si c’était aussi simple que cela …

j’ai cette configuration dont tu parles , avec un streamer relié directement au réseau, minimserver sur un NAS et une tablette pour piloter le streamer avec M-connect.

Si ce que tu dis était vrai, on entendrait pas de différence entre l’utilisation de M-Connect+minimserver avec audirvana hébergé sur un portable qui se connecte an Upnp au streamer.

et pourtant, si à l’écoute, Audirvana apporte un supplément de sérénité et de silence entre les notes.

Je te l’accorde , la différence est bien moindre qu’avec la connection direct en USB au DAC, mais elle existe.

Je n’ai pas l’explication technique à ceci.

Si on n’est pas Streamer dans l’âme mais juste audiophile un peu geek avec une bibliothèque conséquente sur son disque dur (si si ça existe), le concept Audirvana avec Qobuz + DAC par exemple est tout-à-fait satisfaisant ; il suffit juste d’avoir un ordi silencieux.
Je me passe de l’ordi pour des CD, des Vinyls et… d’anciennes cassettes du bon vieux temps sur Nakamichi quand même, inédites,enregistrements privés Collector…
Chacun voit midi à sa porte

Juste pour apporter ma modeste pierre a l’édifice: j’ai commencé la demat avec un PC (Foobar puis Jplay) + DAC, puis je suis passé au Streamer, pour finalement revenir a une config PC + DAC (Foobar, et je viens de finir de tester Audirvana). Pourquoi ? Simplement pour une question de rapport qualité prix !
Un Streamer de bonne qualité c’est au moins du moins 600 euros (Volumio Primo, etc…). Et qu’avez-vous pour ce prix ? Un SBC (style Rasp PI) qui vaut 50 euros et un DAC qui est a 100 euros (genre Khadas Tone Board - qui est excellent) si achetés séparément…
De plus le fait d’avoir un PC et un DAC pernet de faire évoluer le matériel au fur et a mesure des évolutions technologiques, et donc d’upgrader sa config sa dépenser de grosses sommes d’argent. J’en reviens au DAC Khadas (juste un exemple, il y en a plein d’autres d’équivalent): son niveau de perf est équivalent a un DAC qui valait plus de 1000 euros il y a 8 ans (test fait). Pareil pour les applis PC, le Foobar et Audirvana d’aujourd’hui n’ont rien a voir avec les versions d’il y a 5-6 ans.
Cote utilisation, franchement c’est a la portée de tous sauf si on commence a vouloir rentrer dans les optimisations poussées. Je trouve les applis Audirvana Remote ou bien MConnect par exemple plutôt intuitives.
Donc investir de l’argent dans un ampli ou des enceintes je peux comprendre, mais pour moi avec un Streamer vous payez une jolie boite avec une marque de Hifi collée dessus…

Bonjour à tous
Pour répondre à la question thématique , je dirai simplement oui, Audirvana comble un vide dans la place des soft plaisants à piloter

Je suis d’accord avec Papacbe l’application Mind 2 est pour moi la meilleure en terme de convivialité rapidité et stabilité mais ,elle est malheureusement propietaire ne fonctionnant qu’avec les produits Simaudio
Je l’utilise depuis 6 ans et je suis tombé de l’armoire lorsque je me suis mis en quête de changer mon lecteur réseau car les applications proposées pour lire les différents lecteurs testés étaient catastrophiques en comparaison
Même les réputées appli Lumin ou Aurender ne donnent pas cette facilité à naviguer entre les fichiers d’un Nas ou de Qobuz ,et je ne vous parle pas de Mconnect
Alors oui Audivana sert à quelque chose lorsque on est sensible à une présentation propre et agréable de ses fichiers musicaux,mais qui malheureusement oblige le passage par un Mac ou un PC ce qui réduit considérablement la fluidité de navigation et augmente les plantages
Cela reste pour moi la plus belle application universelle qui permet de commander quasiment tous les lecteurs réseau

Chromecast Audio relié à un DAC fait aussi l’affaire… Je n’ai aucune confiance dans la plupart des marques hi-fi proposant des DACs ou des streamers plus ou moins ésotériques, cf. les bancs d’essai de Audio Science Review. Personnellement j’alterne entre PC et smartphone + chromecast, je ne remarque pas de différence, mais il faut dire que pour mon usage, passé un certain stade de qualité, le temps et l’argent passés à couper les cheveux en quatre seraient vraiment du temps et de l’argent perdus…

Un peu dans le meme cas, je me posais la question du streamer vs Macmini/Audrivana depuis quelques années. La sortie d’un nouveau streamer DAC Suisses m’ont fait sauter le pas et sans regrets. La qualité est bien supérieure à mon précédent ensemble, dont le DAC était loin d’être un entrée de gamme. J’ai acquis le tout pour 1500euros, qui pour moi n’est pas cher au regard de la technologie embarquée, de la qualité de realisation, et surtout de la musique qui sort de l’appareil. Alors oui j’ai sacrifé la “modularité” mais en 8 ans avec mon DAC Naim, hormis un upgrade pour accepter les DSD, sorti 2 ans apres l’acquisition … il n’a pas évolué non plus et reste à la page.

Par contre j’ai gardé Audirvana pour piloter tout ce “fil droit”, car l’application fournie avec n’est pas la meilleure en érgonomie… la qualité sonore, elle par contre, est bien supérieure à Audirvana/Dac/MacMini.

J’invite les recaclictrants à faire le test, même si je suis conscient que tout dépend du system de depart, du budget et du streamer retenu … (pas convaincu par les auralic, lumin etc … qui me semblent en effet être des “ordis peu puissants et habillés par une marque hifi”)

C’est vrai que les configurations complexes (NAS->Mac Mini->Streamer->DAC et Ipad pour commander tout celà) sont parfois un peu capricieuses (Problèmes réseau par exemple) et surtout couteuses.
Maintenant, ce que vous appelez “Fil droit” n’existe qu’en utilisant un service de streaming, c’est à dire sans avoir de bibliothèque locale et en dépendant du fournisseur du service et d’internet. Dès que l’on souhaite avoir des fichiers audio en local, pas possible de contourner les solutions utilisant des ordinateurs.
On peut effectivement croire qu’une machine telle qu’un serveur MELCO par exemple (Ou les ROON Nucleus) est autre chose qu’un ordinateur, mais ce n’est pas le cas. Le fil est effectivement plus direct car beaucoup de choses sont intégrées (I/F réseau, serveur et disques pour le MELCO) et on n’a plus que deux boitiers, mais ce n’est qu’une illusion.
Dans mon cas, malgré ma configuration complexe (Il faut y rajouter des switchs) la qualité sonore est au top, surtout avec un DAC TotalDac. Je ne voudrais pas perdre sur ce terrain là, même si la tentation est grande de simplifier la solution technique.